Benjamin, Expert en détection incendie

Découvrez l'interview de Benjamin

banderouge gpistories

apostrophe rouge

Je travaille sur les SSI (Systèmes de Sécurité Incendie) où l’enjeu va être de détecter un incendie grâce à des capteurs mais aussi de mettre en sécurité un bâtiment.

apostrophe rouge

 

Découvrez l’interview de Benjamin, Expert en détection incendie chez GPI Experts, qui nous présente son métier et son parcours !

benjamin gpi experts

Je m’appelle Benjamin, je suis Expert en Détection Incendie pour les GPI Experts.

En tant que GPI Experts, nous allons aider les filiales du Groupe sur différents projets en leur apportant notre expertise technique : méthode maintenance, maintenance HT/BT, efficacité énergétique, ingénierie 3D, Safety… Dans mon cas, je travaille sur des projets clients en Détection Incendie, où nous allons accompagner les filiales du Groupe au niveau du chiffrage, des études et de la réalisation jusqu’à la réception du chantier.

Ton parcours ?

J’ai un Bac PRO MSMA (Maintenance des Systèmes Mécaniques Automatisés), un diplôme où on touche un peu à tout : mécanique, électricité, électronique, automatisme, hydraulique…. C’est indispensable d’avoir un bagage en automatismes et/ou en électricité car nos systèmes de programmation vont aller dialoguer avec des automates, de l’IP …

Je suis arrivé un peu par hasard dans la Détection Incendie en travaillant chez un distributeur de matériel de Détection Incendie avant de rejoindre les GPI Experts.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est la Détection Incendie ?

Je travaille sur les SSI (Systèmes de Sécurité Incendie) où l’enjeu va être de détecter un incendie grâce à des capteurs mais aussi de mettre en sécurité un bâtiment. Pour ça, on utilise notamment des Systèmes d’Extinction Automatique : du gaz va être diffusé pour éteindre le feu. On fait également un travail en amont d’infiltrométrie, qui est lié à l’extinction automatique, puisqu’on va tester l’étanchéité d’un local afin de vérifier que le gaz diffusé en cas d’incendie ne s’échappe pas. On va également mettre en place tout un protocole pour sécuriser le bâtiment comme couper le gaz, arrêter les ascenseurs, couper la ventilation, etc.

Un projet DI de A à Z, comment ça se passe ?

Le client nous délivre un cahier des charges. On organise une visite sur site pour faire une analyse du risque en relation avec le BE de notre filiale afin de réaliser un chiffrage. Quand on a l’affaire, il faut concevoir les plans, choisir le matériel, accompagner les équipes pour faire un plan de prévention et pour l’installation sur site. On est également un interlocuteur essentiel pour le client afin de répondre à ses questions techniques.

Tous ces process sont très normés, on ne peut pas faire n’importe quoi. C’est pourquoi je suis certifié APSAD. C’est un gage de qualité pour nos clients car c’est un organisme qui nous audite et qui nous impose une certaine rigueur.

Parle-nous d’un projet !

Pendant plus de 4 ans, j’ai travaillé avec ARDATEM pour le projet MRI (Maitrise du Risque Incendie) pour 7 centrales nucléaires françaises. Il fallait remettre au norme les Systèmes de Détection Incendie pour la partie tertiaire des centrales (donc hors réacteur). On a accompagné les équipes au niveau des études, et de la mise en service, et on a réalisé de nombreuses formations sur les techniques et méthodes de pose et de dépose. C’est un très gros projet, parfois on était une vingtaine de personnes par centrale sur le projet, ça représente plus de 550km de tirage de câbles sur plus de 300 bâtiments pour plus de 200 000 heures de travail.

Qu’est-ce qu’il te plait dans ton métier ?

Ce qui me plait le plus c’est la diversité des domaines d’intervention car on travaille pour tous les clients de nos filiales. Le lundi je peux être à la montagne et installer de la DI dans la salle de contrôle d’un téléphérique pour les clients de SEIREL ; le lendemain, je peux faire de la DI pour sécuriser le stockage d’un silo intelligent pour un client de SERA et en fin de semaine être sur une centrale nucléaire pour ARDATEM ou sur un barrage hydroélectrique pour SOTEB. On s’adapte aux spécifications de chaque secteur d’activité, c’est super intéressant !

Paroles de collaborateurs

Chef de projet Automatisme et Contrôle-commande

Paroles de collaborateurs

Chargée de clientèle